Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Retour

Le flottage

 

LE FLOTTAGE (MAJ 12/06/2010)


Le sens d'un flottage est d'accueillir un nouveau guerrier, non de le mettre à l'épreuve pour voir s'il "mérite" d'être guerrier.
Le flottage ne doit pas avoir le moindre caractère qui puisse s'assimiler à un bizutage. Dans la mesure où il y a des "épreuves", elles doivent forcément avoir un caractère
pédagogique, comme support pour aider le jeune à comprendre davantage l'animal dont la patrouille porte le nom et les qualités de cet animal dont la patrouille veut s'inspirer.
Il ne peut donc jamais être question de "rater les épreuves" d'un flottage.
Il faut que le nouveau soit informé de ce principe dès le début du flottage, pour éviter de lui donner l'impression qu'il doit "réussir" quelque chose.
Ce qui est proposé au nouveau doit être fait par tous. Le CP en tête, suivi du nouveau, qui est à son tour suivi par tous les autres guerriers de la patrouille, effectuent ensemble ce qui leur semble approprié pour faire comprendre au nouveau l'animal dont ils s'inspirent. Le faire avec lui est un symbole de l'accueil dans le groupe, et limite très sérieusement en même temps les risques de dérapage, puisque les jeunes seront peu enclins à vouloir faire faire quelque chose de désagréable à quelqu'un quand ils savent qu'ils vont le faire tous.

Le chef de troupe doit être présent lors d'un flottage, ou déléguer un de ses adjoints, pour vérifier que tout se passe en accord avec les principes pédagogiques établis par le
mouvement. Si le chef qui est présent faisait partie d'une autre patrouille quand il était lui-même patrouillard, cela n'a pas d'importance. Puisque c'est la CDH qui confie le fanion de la patouille au CP, tous les chefs investis font partie, en quelque sorte, de toutes les patrouilles. Le chef qui est présent ne participe pas pour autant au flottage. Il peut même rester à une distance discrète. Il doit simplement être en mesure de vérifier qu'il n'y a pas de dérapage qui compromettrait la sécurité physique, morale ou psychologique des jeunes. Le nouveau guerrier reçoit ses flots dès que possible. (Il est même souhaitable qu'ils aient été fabriqués à l'avance, pour qu'ils puissent lui être remis lors du flottage
même.) Le nouveau guerrier est annoncé au rass et félicité par le chef de troupe. Les guerriers portent leurs flots à l'épaule gauche, comme élément permanent de l'uniforme. Les flots sont aux couleurs de la patrouille. Lors d'une cérémonie de "tribu", les guerriers ont leurs "plumes" à droite.
 

POUR RAPPEL :
La loi du 17 juin 1998 sanctionne pénalement le fait de soumettre une personne, contre son gré ou non, à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants, lors de manifestations ou de réunions liées aux milieux scolaires et socio-éducatifs.

 

Documents
icoPaperclip32Dark A008 Le flottage ind 1_0-min.pdf
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le flottage

Le flottage

 

LE FLOTTAGE (MAJ 12/06/2010)


Le sens d'un flottage est d'accueillir un nouveau guerrier,...

17 janvier 2018
Le cérémonial d'Appel au Feu de Camp

Le cérémonial d'Appel au Feu de Camp

 

CEREMONIAL DE L'APPEL AU FEU (MAJ 12/06/2010)


Remarque avant toute application de cette...

17 janvier 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus